Accroche

04 72 14 93 00
190 avenue Franklin Roosevelt
69120 Vaulx-en-Velin

Enregistrer

Elagage de grands platanes en zone urbaine

Posted by Frédérique Roland
on 03 décembre 2018

L'équipe Pothier Elagage a effectué un chantier d'élagage de 98 platanes sur la commune de Montmélian en Savoie.

 

 

Vaste chantier de taille d'entretien avec réduction pour l'entreprise Pothier Elagage sur la commune de Montmélian en Savoie. 98 platanes d'une hauteur de 30 m ont été élagués.

                              elagage-platanes-pothier-elagage-1 elagage-platanes-pothier-elagage-2 elagage-platanes-pothier-elagage-4

Rapidité et gestion d'un élagage en milieu urbain
L'entreprise Pothier, spécialiste de l'élagage sur des arbres de grande hauteur, est intervenue pendant 9 jours pour une taille d'entretien avec réduction sur 98 platanes en bordure d'une voie très fréquentée. Ce type d'intervention implique une gestion efficace du chantier qui passe par une sécurisation maximale et une occupation minimale d'une partie de l'espace routier pour limiter les désagréments. Pose de feux tricolores pour une circulation alternative, gestion et évacuation  des déchets rapides. 2  nacelles auto-motrices de 28 mètres ont permis aux élagueurs de réduire le volume et la hauteur de ces beaux spécimens de platanes.

Les platanes en bord de route : ami ou ennemi ?
Les platanes font partie du paysage depuis très longtemps sur les places mais aussi le long des axes de circulation. On doit ces plantations en bord des routes à Napoléon qui désirait protéger ses armées de la chaleur et du soleil lorsque celles-ci se déplaçaient pour se rendre en campagne. Le platane aurait été choisi pour sa robustesse, et surtout pour la largeur de ses feuilles, qui offrent une meilleure protection contre le soleil. Longtemps apprécié pour ce rôle modérateur qui agrémentait joliment le paysage, le développement de la voiture a fait naitre le débat qui fait encore s’échauffer  les belligérants: faut 'il supprimer les arbres en bordure de route pour éviter les accidents? L'arbre perd son statut d'ami pour celui d'ennemi mortel. Avant une campagne d'abattage menée de 1990 à 2006, la  France comptait plus d’un million d’arbres au bord de ses routes.
Depuis une quinzaine d’années des ingénieurs français planchent, au sein du Cerema (Centre d’étude et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement), sur l’utilisation du paysage pour modifier le comportement de l’automobiliste. Au Royaume-Uni, le comté de Norfolk a mis cette idée en pratique avec succès. les arbres  permettent de visualiser à distance la route qui serpente. Idéal pour anticiper, ils rendent plus lisible la route! Que dire de leur pouvoir apaisant et ne nions pas  qu'en ces périodes de canicule, le passage sous les frondaisons offrent une sensation de fraicheur qui peut se vérifier sur le thermomètre intérieur de notre engin par une baise immédiate de 1 à 2°.